top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMimoza Derri

Le transfert de bail

Le locataire qui entend résilier son contrat de bail de manière anticipée fait usage de

deux moyens soit :

  • par la restitution anticipée (art. 264 CO) en présence d’un bail d’habitation, une place de parc ou tout autre objet,

  • par le transfert de bail (art. 263 CO) dans le cadre d’un local commercial.

Cette dernière disposition met en relation trois parties au contrat, soit le nouveau

locataire (le bénéficiaire du transfert) qui acquiert les droits et obligations d’un locataire

sortant (le transférant), moyennant l’accord du bailleur.

Le consentement du propriétaire est une condition de validité du transfert de bail ; il doit donc être donné par écrit.

Chronique Mimoza Derri - 08.03
.pdf
Télécharger PDF • 2.02MB





223 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

BAT : La conclusion d'un contrat de bail

En général, la validité des contrats n’est subordonnée à l’observation d’une forme particulière qu’en vertu de prescriptions spéciales. Les parties peuvent toutefois prévoir durant les pourparlers que

Responsabilité précontractuelle (Culpa in contrahendo)

Avant la conclusion définitive d’un contrat, les parties entament en général des négociations. Elles sont libres d’y mettre fin quand elles le veulent même sans raison, en vertu du principe de la libe

Comentarios


bottom of page